Translate

8 oct. 2015

LA PEUR

LA PEUR... État affectif plus ou moins durable, pouvant débuter par un choc émotif, fait d'appréhension (pouvant aller jusqu'à l'angoisse) et de trouble (pouvant se manifester physiquement par la pâleur, le tremblement, la paralysie, une activité désordonnée notamment), qui accompagne la prise de conscience ou la représentation d'une menace ou d'un danger réel ou imaginaire

En d’autres mots, la PEUR c’est aussi : Crainte, frayeur, effroi, inquiétude, alarme, terreur, épouvante, horreur, lâcheté, angoisse, appréhension, phobie…

La PEUR est un esprit. Elle peut s’accaparer de vos pensées et votre âme pour vous inhiber, vous bloquer, vous empêcher de vivre et d’accomplir ce que vous êtes et même vous tourmenter. C’est un handicapeur émotionnel, physique, spirituel. Vous avez besoin de Jesus pour qu'il vous remplisse de Son Amour et Sa Vie, car « l'amour parfait bannit la crainte ».

Voici quelques point tirés d'un cours à l'eglise, sur l'abus et la maltraitance et la liberté donnée en Christ:
  1. La PEUR est une des armes de destruction les plus efficaces que Satan ait utilisée contre la race humaine depuis le Jardin d’Eden.
  2. La PEUR est un des plus grands obstacles pour que l’homme vive une vie abondante: une vie remplie de confiance en la nature de Dieu, et la conscience que les plans de Dieu et ses projets sont bons, et non mauvais. Dieu n’est pas en colère contre nous !
  3. La PEUR et la méfiance envers Dieu ont été le résultat du premier pêché, et font partie de la malédiction dans laquelle nous vivons (le monde). Elles sont aussi les armes les plus efficaces de Satan pour empêcher les gens de commencer à former leur relation avec Jésus-Christ.
  4. La PEUR est l’émotion la plus universelle vécue par l’homme. Elle peut soit résister ou arrêter la croissance spirituelle, mentale, et sociale. Elle affecte les relations, l’accomplissement professionnel, la créativité, et la sante.
  5. La PEUR, qui se déguise en timidité (manque de confiance) est exposée et brisée en prière et sous l’onction de Dieu.
  6. La PEUR force les gens à éviter les situations de confrontation même s’ils savent que cette confrontation les libèrerait des malentendus et restaurerait et rétablirait l’unité et des relations aimantes.
  7. La PEUR produit une compulsion de la perfection (perfectionnisme): si les gens spirituels sont supposés être capable de recevoir une direction de Dieu, c’est alors assumé que cette voie va marcher parfaitement sans problèmes. Si cela ne marche pas comme sur des roulettes, la spiritualité de la personne est remise en question.
  8. La PEUR fait obstacle aux membres du corps du Christ, notamment ceux servant dans le ministère en leur causant de douter s’ils entendent de Dieu. Ce doute garde les Chrétiens assez instables pour les garder inefficaces et sans grand danger.
  9. La PEUR produit une anxiété grave par rapport au fait que Dieu nous confie une plus grande responsabilité, particulièrement si nous croyons que nous ne pouvons pas l’entendre.
  10. La PEUR produit des luttes sévères de sentiments d’insuffisance et d’infériorité, qui vont éventuellement empêcher la découverte de nos dons et talents.
  11. La PEUR cause la jalousie, les rivalités, la méfiance, le questionnement des intentions et la mentalité du « Je vais bâtir mon propre royaume » (attitude de retrait des autres pour créer son monde, ou attitude de contrôle sur les autres en voulant être au-dessus de tout et tous).
  12. La PEUR produit une vision déformée de Dieu qui nous convainc que Ses standards et ses attentes pour le ministère sont trop hauts et durs à achever.  
  13. La PEUR réussit lorsqu’elle met une distance entre Dieu et nous, nous empêchant d’avoir une relation intime d’amour avec Lui.
  14. La PEUR nous persuade d’une « crainte de Dieu » pervertie, nous convaincant que nous sommes devenus ses esclaves, plutôt que Ses fils et filles investis de Sa Vie et puissance avec tous les bénéfices de Son Royaume à notre portée. Comme le Fils Prodigue, nous gâchons des années en mangeant les graines au lieu de s’occuper des affaires de la Famille, portant Ses bagues, Ses robes, Ses chaussures.
  15. La PEUR garde plus de gens en esclavage (état de servitude) qu’aucun autre esprit. Elle vole les gens de leur capacité à tendre le bras et recevoir la liberté de Dieu en les convaincant que quelque chose de terrible, embarrassant ou dangereux va leur arriver. 

Dieu a dit 356 fois « N’ai pas peur » ou « N’ai aucune crainte ». Lorsque Jésus allait être crucifié, Il a encouragé Ses disciples en Jean 14 :27 : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point. »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...