Translate

30 oct. 2010

LA FOI - L’EXEMPLE D’ABRAHAM : VOIR CE QUI EST INVISIBLE


Dieu a dit à Abraham qu’il sera père d’une multitude. Abraham a cru et n’a pas considéré la mort ni la vieillesse mais Dieu qui donne la vie. Abram (père exalté) a cru pour devenir Abraham (père de plusieurs nations). Abraham n’a pas chancelé. Il est resté ferme. Il était pleinement convaincu. Il savait qu’il était vieux et sa femme Sara aussi qui était stérile il mais n’a pas laissé les circonstances le distraire. Il marchait par la foi, non par la vue. Par la foi, on marche par des réalités non vues, des réalités qui existent mais qui ne se voient pas. Dieu ne répond à rien d’autre qu’à la foi. La foi est une conviction de la réalité non visible.
Abraham a créé de la substance a partir de son espoir. Il n’a pas abandonn
é. Il est devenu père lorsqu’il était très vieux (90 ans) en dépit de toutes les circonstances contraires à la parole de Dieu.  La foi n’abandonne pas. Le doute / la peur hésite. La foi ne prend pas le temps pour réfléchir ou poser la question. La foi agit sur le champ.
La foi n’est pas le fait de nier les faits, mais c’est nier la capacité et le droit de ces circonstances de contrôler ma vie. C'est-à-dire que je connais les faits et je les vois, mais je ne considère pas leur capacité à contrôler la situation. Je ne considère que la Parole de Dieu. Attention ceci est différent de nier le fait tout court. Nier le fait n’est pas la foi.
La foi appelle achevé ce que je dois faire.
Voir l’image = espoir. Marcher dans l’image et avec l’image = foi.
La foi sait et accepte que cela s’est passé, et par conséquent elle confesse.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...